PRIVATISATION DE LA GRENOUILLERE : lisez la réaction de notre groupe portée par notre conseillère communale Sophie Agapitos :


56da87763570ebb7a8f92885.jpg





















-Comme les familles et le personnel, nous sommes choqués par cette décision qui soulève énormément de questions. Nous nous étonnons qu’un soumissionnaire se soit déjà positionné pour reprendre la crèche alors qu’aucun appel d’offre n’est encore lancé et que la décision de privatiser vient seulement d’être annoncée.

-Une décision suite à laquelle, les dix personnes employées à La Grenouillère se retrouvent du jour au lendemain dans l’incertitude la plus totale. La majorité ne leur apporte aucune garantie concrète d’être reprises dans la nouvelle structure ou même replacées ailleurs. Humainement, c’est quelque chose de très dur à vivre et il est important de leur apporter rapidement des réponses.

-Pour les familles, on sait à quel point il est difficile de trouver une place dans une crèche. Comment va s’opérer la transition vers la nouvelle structure ? Les enfants actuellement pris en charge seront-ils prioritaires dans la nouvelle structure ? Le service offert correspondra-t-il à celui actuellement en place ? Les horaires seront-ils les mêmes ?

-Si, comme le dit le bourgmestre, « de nombreux parents » (combien?) sont appelés à payer moins cher (que les 500 euros actuels) et qu’il n’y a plus d’intervention communale (plus de 50 000 euros, d’après le bourgmestre), cela veut dire que la crèche privée aura moins de rentrées. Pourra-t-elle offrir le même type de service pour un prix inférieur ?

-Ce n’est pas la première fois que la majorité décide de ne plus assurer un service aux citoyens. En début de législature, elle a purement et simplement fermé la partie francophone de l’école de Jandrain. Elle décide aujourd’hui de privatiser La Grenouillère. Deux structures qui, pour l’UP, pesaient trop lourds dans les finances communales alors que cette même majorité consacre annuellement des dizaine de milliers d’euros à l’association Eugène Malevé. N’en déplaise au bourgmestre, la fermeture de la crèche communale est un choix politique, le choix politique de sa majorité qui décide de là où elle veut mettre de l’argent. C’est à elle et à elle seule qu’incombe la responsabilité de cette décision.

Quelques liens utiles

http://www.dhnet.be/regions/brabant/orp-jauche-la-creche-communale-de-la-grenouillere-va-fermer-56d89d3b3570e6ca6b094a56

http://www.tvcom.be/index.php?option=com_content&view=article&id=16936&Itemid=348

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20160304_00790049/la-privatisation-de-la-creche-fait-bondir-ecolo

Share This